Entre-les-pages

http://entre-les-pages.cowblog.fr/images/Couvertures1/moinezen.jpg


Auteur SATO Giei
Titre original Unsuinikki

Chez Philippe Picquier :
Nombre de pages 224
Prix 19,50€
ISBN 978-2-8097-0143-2
       

Première édition Février 2010
Traduction Roger Mennesson



Résumé
Notations quotidiennes d’un journal intime : celui d’un postulant moine zen qui se décide à entrer dans une nouvelle vie quand il pénètre au monastère.
Il décrit cette vie en quatre vingt seize tableaux répartis en quatre parties depuis son entrée au monastère : cérémonies religieuses, règle monastique, repas, méditation, jusqu’aux travaux journaliers les plus humbles pour la communauté, au rythme des heures et des saisons.
C’est tout le quotidien d’un apprentissage de la vie monastique qui nous est donc donné de voir, par le biais des souvenirs de Giei Sato, entré lui-même au monastère Tôfuku-ji un jour de printemps, car son témoignage de la vie au monastère s’exprime aussi par les quatre vingt seize aquarelles qu’il a aussi réalisé.
L’humour n’en est pas absent et rappelle que les moines sont des hommes avec leurs qualités et leurs faiblesses. Mais l’œil chaleureux avec lequel l’auteur considère cette vie invite le lecteur à avoir le même regard : découvrir un chemin de vie aride et austère, certes, mais combien exaltant.

Mon avis
Entré au monastère en 1939, l'auteur livre ici une forme d'autobiographie des plus intéressantes, avec beaucoup de recul, un peu comme s'il avait adapté son propre journal en une sorte de témoignage fiction. 
Chaque tableau tient sur une double page et est illustré par une aquarelle de l'auteur.
Le livre est traduit (plutôt bien ai-je l'impression) par un religieux catholique curieux qui a voulu s'ouvrir sur le bouddhisme japonais.

Le livre est assez intéressant, car il décrit bien le déroulement de la vie au monastère, la façon dont tout est calibré, réglé. Il y a une belle leçon de vie, de l'humour, et une foule d'informations tant pratiques que philosophiques sur comment trouver la voie. On retrouve aussi une ambiance du Japon un peu perdue, une forme de nostalgie assez douce en dépit de la dureté de la vie de ces moines.
Cependant, je ne peux que m'interroger. Quand on pose la question, le bouddhisme semble être une forme de culture, de façon de vivre. Or, on se rend bien compte à la lecture de ce livre qu'il s'agit d'une religion à part entière, avec son cortège d'asservissement idéologique et de bourrage de crane.

Alors il y a bien des leçons à tirer et à retenir de ce récit, une forme de renoncement, d'esthétique, une hygiène de vie, qu'il serait peut-être bon de remettre au goût du jour chez certains. Mais aussi que l'endoctrinement n'est pas fait pour moi.




Lundi 9 décembre 2013 à 19:50

Les Blablas

Pose ton Blabla

Par maud96 le Mercredi 11 décembre 2013 à 12:36
Intéressant de lire ton avis et ce résumé du livre...
Et félicitation pour le maintien de ton effort de lecture, en période trouble...
 

Pose ton Blabla









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://entre-les-pages.cowblog.fr/trackback/3256375

 

<< Les Nouveautés | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Les vieilleries >>

Créer un podcast